Coupe du monde : Les 4 buts de la gestion managériale

Coupe du monde

Coupe du monde : Les 4 buts de la gestion managériale

 

La coupe du monde fut un énorme succès pour la France. Avec une deuxième étoile à son palmarès, le peuple a pu se retrouver derrière un groupe soudé. 

Ce fut aussi un défi pour les entreprises françaises : les matchs de l’équipe de France ont souvent commencé à 16h ou 17H. Il a fallu s’adapter, s’organiser pour garder une bonne productivité sans pour autant décevoir ses salariés.

Nous allons cette semaine nous pencher sur les grandes leçons de management et des ressources humaines à tirer de cette coupe du monde.

 

PREMIER BUT : Le sélectionneur français – La communication
 

C'est "la dèche" qui ouvre le score, et cela avant-même que la compétition ne commence, pour ses décisions lors de la sélection des joueurs.

Premier soucis de la liste des 23 joueurs sélectionné : le récalcitrant. Vexé d’être sur la liste des réservistes, ce joueur du Paris Saint-Germain refuse publiquement par lettre sa sélection. 

La réponse ne se fait pas attendre. L'entraineur ne revient pas sur sa décision, garde le cap et explique publiquement son choix avec des faits et des chiffres. Transparent, franc et direct ; il a mené à bien cette première épreuve.

Difficile également fut le cas de la star de l’Euro 2016. Réalisant une fin de saison étincelante, il se blesse le 16 mai lors de la finale de la ligue Europa. 
Incertain pour les matchs de préparation, le sélectionneur tranche et prend la décision de l’écarter complétement de la liste des 23 (au profit de son excellent coéquipier marseillais portant le numéro 26). 

Une décision sévère mais clairement énoncée : il est important de pouvoir être prêt à l’heure.

 

On se donne rendez-vous demain pour découvrir le second but de la gestion managériale de cette coupe du monde.

 


Une question ? Un commentaire ? –> Contactez-nous :

Par courriel à l’adresse :   accueilrhcies@gmail.com

Coupe du monde

Vous êtes intéressé par Accueil RH & CIE ? : Cliquez-ici